A la recherche du bonheur - 3 kifs par jour

Je crois pouvoir dire sans me tromper que l'on aspire tous à être heureux. Nous recherchons tous un moyen d'atteindre le bonheur, que ce soit à travers des possessions, des relations ou des souvenirs. Le bonheur est souvent représenté comme le but ultime de la vie. Chacun a sa propre définition du bonheur mais si, finalement, le bonheur n'était pas un objectif à atteindre mais devait plutôt se cueillir au quotidien ? 

La dose de départ

Nous ne sommes pas tous égaux face au bonheur. Certaines personnes ont une réelle facilité à être heureux et à trouver le positif dans chaque situation alors que d'autres doivent faire un peu plus d'efforts. Personnellement, j'ai tendance à voir le verre à moitié vide afin d'éviter les déceptions. Mais que l'on soit optimiste ou pessimiste, rien ne nous empêche de mettre en place des stratégies pour amener un peu plus de positivité dans nos vies.

Vivre dans le présent 

Toute ma vie d'adulte j'ai l'impression d'avoir été dans l'attente. L'attente de mes diplômes, d'un déménagement, d'un travail ou d'une relation amoureuse. Mais en attendant ces fameux moments qui sont censés nous rendre heureux il se passe quoi ? Nous voyons souvent le bonheur comme une destination à atteindre mais est-ce vraiment le cas ? A force d'être dans l'attente, nous ne profitons pas assez du présent et des moments de bonheur que nous pouvons vivre maintenant.

"Le plaisir de la vie ne se trouve donc pas à l'arrivée mais tout au long de la promenade"

Se reconnecter avec ses émotions 

J'ai longtemps considéré que mes émotions étaient un poids qui m'empêchait d'avancer, une sorte de faiblesse qui devait être dissimulée. Pourtant, les émotions nous permettent d'être connectés avec nous-mêmes et avec les autres. A force de vouloir les refouler, on les accumule et un jour, elles explosent. Se reconnecter avec ses émotions c'est s'autoriser à ressentir de la tristesse, de la frustration et de la déception mais c'est aussi s'autoriser à ressentir de la joie.
 
La relation aux autres

L'être humain ne peut pas vivre complètement isolé des autres. Nos relations familiales, amicales et amoureuses nous permettent de nous confronter à d'autres horizons, d'autres points de vue, d'autres expériences. Bien évidemment, il est important de privilégier les relations positives et d'éviter les personnes toxiques. Il s'agit surtout de bien s'entourer et d'entretenir au maximum les relations qui nous font du bien.

Comment être plus heureux au quotidien ?

Faire de son mieux. Nous ne sommes pas parfaits et notre vie ne l'est pas non plus. La satisfaction de savoir que nous avons fait de notre mieux peut nous aider à voir les choses de façon plus positive. Pour cela, nous devons apprendre à apprécier nos victoires à leur juste valeur et de la même manière, ne pas considérer que nos échecs représentent la fin du monde. Ce n'est pas toujours évident mais c'est un bel exercice de positivité au quotidien.

Prendre son temps. J'en avais déjà parlé récemment dans un article car dans une société où tout va de plus en plus vite, prendre son temps est un vrai luxe. Prendre le temps de faire les choses qui nous font plaisir ou tout simplement accorder à chaque activité une attention complète. Nous faisons souvent plusieurs choses en même temps et au lieu d'augmenter drastiquement notre productivité, cela nous cause du stress inutile.

Dépenser son argent dans les expériences plutôt que dans les possessions. Je ne dis pas qu'on ne peut pas ressentir de plaisir en achetant de nouvelles chaussures ou un bon livre, je dis que les expériences nous enrichissent parfois bien plus qu'un objet. Un cours de cuisine au lieu d'un repas au restaurant, un petit week-end ailleurs au lieu d'une nouvelle paire de lunettes, un voyage au lieu du nouvel Iphone.

Le bien-être. Il y a deux ans, je vous parlais de mes petits plaisirs de l'hiver. Ces petits plaisirs contribuent à notre bien-être : ranger chez soi, trier, décorer, boire du thé, allumer des bougies, faire du tricot, écouter de la musique ou un podcast, câliner ses animaux de compagnie, regarder une bonne série ou un bon film. Les possibilités sont infinies. On parle de plus en plus de bien-être aujourd'hui avec les nouvelles tendances (Hygge, Slow life et plus récemment Lagom...) parce que toutes ces petites choses ont une influence positive sur notre jauge à bonheur. 

Les kifs. Justement dans son livre "3 kifs par jour" Florence Servan-Schreiber propose une méthode que je trouve assez intéressante. A la fin de chaque journée, nous devons dire quels sont pour nous, les 3 kifs à retenir (à l'oral ou à l'écrit). Un kif c'est quelque chose qui nous fait plaisir. Le kif est personnel, il peut être grand ou petit, important ou insignifiant. Cette méthode permet de terminer la journée sur une note positive. Après tout, le bonheur n'est peut-être qu'une addition de kifs. 

"C'est quoi être heureux ? Ma définition serait : être amoureux de sa propre vie. En prendre soin, la chérir, l'honorer du meilleur de soi-même, en cultiver les qualités avec tendresse. Et ne pas convoiter celle du voisin. "

Et vous quelle est votre définition du bonheur ? Quels sont vos kifs du moment ?


Cet article s'inspire de ma lecture du livre "3 kifs par jour" de Florence Servan-Schreiber

3 kifs par jour - Florence Servan-Schreiber
Marabout, 352 pages, 6,50 € 

Se procurer le livre sur Decitre.fr*
*En achetant via ce lien vous apportez une petite contribution au blog (voir la page A propos pour plus d'informations)


Commentaires