Sortir de sa zone de confort

La zone de confort, c'est notre petite bulle de sureté. La sensation d'être à l'abri, dans nos habitudes, avec les personnes que l'on connait, en faisant les activités que l'on maitrise. A l'abri oui... mais à l'abri de quoi au juste ? A l'abri de la vie ?

Être dans sa zone de confort, c'est avoir une impression de contrôle absolu. Un contrôle qui nous permet de nous protéger des déceptions, des échecs ou du rejet. Il est tout à fait normal de vouloir éviter cela. Mais la peur nous paralyse. Parce que nous n'osons pas nous lancer, nous restons là où nous nous sentons en sécurité, en ayant l'illusion que rien de mal ne pourra nous arriver

Le problème c'est qu'à force d'être dans notre zone de confort, on passe à côté de TOUTES les expériences. Les mauvaises mais aussi les bonnes. Surtout les bonnes.

Je suis une grande peureuse. Je suis même parfois terrifiée quand je dois prendre certaines décisions. J'ai quitté le domicile familial à 17 ans et je me suis envolée à 8000 km de tout ce que je connaissais. Cela n'a pas été facile, c'était même parfois très difficile, mais c'est une décision que je ne regrette absolument pas. Il y a quelques années, on m'a confiée l'enseignement d'un groupe d'étudiants. Je ne me sentais pas à la hauteur et pourtant aujourd'hui, j'ai donné plus de 400 heures d'enseignement. L'année dernière, je suis partie en voyage à l'étranger toute seule pendant 10 jours. Ce voyage était très angoissant mais je repartirais sans hésiter si on me le proposait. Toutes ces expériences se sont soldées par la satisfaction d'avoir réussi à me dépasser

J'ai envie de sortir de ma zone de confort plus souvent, j'essaie de nouvelles choses, j'essaie de dépasser ma peur. Parce que oui, la peur est toujours présente. Les angoisses ne disparaissent pas en un clin d’œil, on apprend simplement à les gérer et à en faire un tremplin pour nos expériences. 

Sortir de sa zone de confort c'est prendre des risques. Des risques plus ou moins importants. Aller boire un verre avec des personnes que l'on ne connait pas très bien. Prendre la parole dans une conversation. Aborder quelqu'un. Changer de métier pour être plus épanoui(e). Déménager dans un autre pays. Quitter une personne pour son propre bien. Se lancer dans un nouveau projet.

Sortir de sa zone de confort c'est ouvrir ses horizons, se confronter à d'autres possibilités. Il ne s'agit pas de vivre dangereusement, mais de vouloir de temps en temps, ressentir ce frisson, cette excitation, cette vie qui nous submerge quand nous faisons quelque chose dont nous ne nous pensions pas capables. 

Sortir de sa zone de confort, c'est apprendre des choses sur nous-mêmes. Se découvrir des qualités insoupçonnées et mener, petit à petit, une évolution vers la meilleure version de notre personnalité.

Et vous, quand êtes-vous sortis de votre zone de confort pour la dernière fois ?

Commentaires