Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire T1 : Tout commence mal - Nous sommes prévenus !

L'histoire en bref
L'histoire des enfants Baudelaire démarre suite à un terrible évènement : leurs parents disparaissent dans un incendie, les laissant à la tête d'une immense fortune. Ils sont alors confiés à leur oncle, le Comte Olaf qui n'est pas vraiment ravi d'accueillir les enfants mais va tout faire pour s'emparer de leur ritage. Les enfants sauront-ils déjouer les plans du Comte Olaf ?

Ce que j'en pense
Dans la catégorie "je n'ai pas lu ces livres pourtant très connus", Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire sont en bonne position. A l'occasion de la sortie de la série TV, je me suis dit qu'il était grand temps de découvrir l'histoire de Violette, Klaus et Prunille. 

A tous ceux qui pensent s'aventurer dans une histoire jeunesse gentillette je suis désolée de vous casser dans votre élan mais cette saga est tout sauf une histoire gentillette. Nous sommes prévenus dès les premières lignes, l'auteur nous le dit noir sur blanc, ce n'est pas une histoire joyeuse. 

" Si vous aimez les histoires qui finissent bien, vous feriez beaucoup mieux de choisir un autre livre. Car non seulement celui-ci finit mal, mais encore il commence mal, et tout y va mal d'un bout à l'autre, ou peu s'en faut. "

Alors pourquoi lire ce livre ? Eh bien parce que cette histoire vaut le détour. Violette, Klaus et Prunille sont des enfants plein de ressources et ils en auront bien besoin face au Comte Olaf. Violette, la fille ainée, est intérese par la construction d'objets en tous genres, une vraie inventrice en herbe. Klaus, le cadet est passionné par les livres, il lit de tout et tout le temps, ce qui pourra s'avérer utile. Enfin, Prunille la petite dernière, a pour particularité de ne prononcer que des mots qui ne veulent rien dire et de mordre tout ce qui passe à hauteur de ses dents.

Le livre est bel et bien destiné à un jeune public. L'auteur prend le soin d'expliquer certains mots (que l'on juge cela utile ou non), glisse quelques leçons de morale l'air de rien et s'adresse très souvent directement au lecteur. Ces éléments ne seront pas forcément au goût de tout le monde mais je dois avouer que l'un dans l'autre l'histoire est distrayante.

L'ambiance est sombre, les enfants Baudelaire n'ont pas une vie facile dans ce premier tome mais l'humour de l'auteur aide à prendre de la distance par rapport aux évènements. Cette histoire joue un peu le rôle de contrepied face aux contes de fées habituellement destinés aux enfants. C'est une histoire douloureusement réaliste mais dont le ton est délicieusement loufoque

Un premier tome qui donne le ton de la saga : une ambiance sombre, des malheurs à répétition, des personnages loufoques et tout cela raconté avec humour


Tout commence mal - Lemony Snicket
Nathan, 6,50€ 

Se procurer le livre sur Decitre.fr*
*En achetant via ce lien vous apportez une petite contribution au blog (voir la page A propos pour plus d'informations) 

Commentaires