Des mots, des images - Les apparences/Gone Girl

Amy et Nick ont quitté New York pour s'installer dans une petite ville du Missouri où Nick a grandi. Elle s'occupe du foyer tandis que lui tient un bar avec sa sœur jumelle. Ils forment tous les deux un couple idéal. Mais le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, Nick rentre chez lui et découvre un véritable chaos dans la maison, Amy elle, a disparu...

Les apparences de Gillian Flynn (2012) Mon avis sur le livre
Gone Girl (2014) réalisé par David Fincher avec Ben Affleck et Rosamund Pike 

Le livre a été un véritable coup de cœur pour moi. Mais je m'y attendais puisque j'avais adoré le film quand je l'avais vu à sa sortie (ça ne me dérange pas de voir le film avant de lire le livre).

L’adaptation cinématographique est très fidèle au livre, certaines scènes sont identiques et d'autres sont légèrement différentes mais l'essence du livre est là. La complexité d'une relation de couple, avec la personnalité et les secrets de chacun.

Ben Affleck est un choix idéal pour jouer le rôle de Nick puisqu'il a cet air inexpressif qui va si bien au personnage. C'est à croire que Gillian Flynn l'a écrit en pensant à lui !
Rosamund Pike est tout simplement magnifique dans le rôle d'Amy, un personnage hyper complexe, on ne sait pas vraiment si on l'aime ou si on la déteste. 
Les personnages secondaires sont eux aussi très bien joués que ce soit la sœur de Nick (Carrie Coone), ou Dési, l'amoureux transi interprété par un Neil Patrick Harris magistral (en même temps ce rôle ne s'éloigne pas trop de ce qu'il a pu faire avec Barney dans How I met your mother, le côté creepy en plus).

La première partie du film reflète bien toute l'ambiance que l'on retrouve dans le livre. Une relation amoureuse ambiguë, des personnages sur lesquels on se fait très vite un avis. Et comme dans le livre, la deuxième partie du film nous laisse confus, on ne sait plus vraiment sur quel pied danser, on ne sait plus qui est le gentil de l'histoire. 

Certains trouveront que certaines scènes sont un peu lentes. Mais ces scènes sont essentielles car elles contribuent à l'atmosphère, l'impression que l'on se dirige lentement mais surement vers un un précipice. La réalisation de David Fincher retranscrit bien ce que l'on ressent en lisant le livre, une sensation d'enfermement, pesante et un peu irréelle.

Le suspense est présent pendant tout le film et la fin... eh bien à vous de juger si celle-ci est digne de l'histoire. Selon moi, elle est surtout digne des personnages créés par Gillian Flynn.

Commentaires